Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plusJ'ai compris
Port Boulogne CalaisPort Boulogne Calais

Projets européens

L’Europe soutient le port Boulogne Calais pour réaliser ses projets.

• BRIDGE : Building the resilience of international and dependent gateways in Europe

 

 

BRIDGE est un projet commun émanant des ports de Calais et de Douvres visant à développer le lien maritime Calais/Douvres pour une stratégie coordonnée des deux ports.

Il a pour objectif de renforcer la cohésion européenne en reliant la Grande-Bretagne au continent (nord de la France, Benelux, nord-est de l’Espagne) permettant ainsi une connection rail – route – shortsea shipping.

Les fonds européens obtenus dans le cadre du programme RTE-T (4 millions d’euros pour le port de Calais) ont permis de co-financer l’aménagement d’un poste transmanche (n°7) pour accueillir les nouvelles générations de ferries (actuelles et futures) et la construction d’une plate-forme multimodale.

L’autoroute ferroviaire reliant Calais au Boulou (Perpignan) a été inaugurée le 23.10.15 et sera mise en service le 12.01.16 avec dans un premier temps un aller-retour quotidien puis deux d’ici l’été 2016 – une capacité de 40 semi-remorques par train et un report modal estimé à 36 500 remorques.

• SETARMS, pour des solutions communes

 

Le projet SETARMS (Sustainable Treatments and Reuse of Marine Sediment) a pour objectif de chercher des solutions communes en matière de dragage et de gestion des sédiments.
Il a démarré en 2010 et s’est terminé en 2014.
La Manche est connue comme l’une des voies maritimes les plus empruntées au monde. Afin de pouvoir recevoir les navires modernes d’une taille de plus en plus importante et d’empêcher l’envahissement des ports, des dragages significatifs sont constamment requis pour élargir et maintenir les accès aux ports.

 

Le projet SETARMS a permis aux partenaires du projet d’œuvrer au développement économique des ports locaux de la Manche en apportant des solutions économiques et environnementales modernes à la gestion des sédiments de dragage, basées sur des travaux scientifiques solides.

Ce partenariat a regroupé onze partenaires franco-anglais (dont l’APLM, chef de file du projet). Le port de Calais a rejoint le projet en tant que partenaire observateur.

 

En savoir plus sur le projet SETARMS

 

Télécharger la brochure du projet SETARMS

 

• IMPACTE, pour le développement des ports de la Manche

 

 

IMPACTE (Intermodal Port Access and Commodities Transport in Europe) est un projet dont l’objectif consistait à optimiser le rôle des ports de la Manche dans le développement économique de leur hinterland et promouvoir une distribution durable du fret transmanche dans l’Europe du Nord Ouest.

Lancé en juin 2005, IMPACTE – programme Interreg III B NWE-  s’est achevé fin juin 2008. Il regroupait 26 partenaires britanniques, belges et français.

Ce projet a permis de financer à hauteur de 21% :

  • L’aménagement d’une plate-forme logistique au Port Est
  • L’aménagement d’une station de traitement des eaux de ruissellement (Port Est) pour éviter tout rejet en mer,
  • Une étude de faisabilité sur les possibilités d’adapter techniquement deux grues 900 CAILLARD pour la manutention de conteneurs chargés à bord de navires mixtes,
  • Une étude sur les potentialités de développement des trafics RoRo et du cross-docking au port de Calais,
  • Une étude sur les potentialités de création de services Short Sea Shipping entre Calais et les ports de la Mer du Nord et de la Mer Baltique.

 

 

 

 

• Projet Cluster PAC 2 (Alliance stratégique PATCH – C2C)

Piloté par le port d’Ostende, le cluster PAC2 (01/03/2014 – 31/08/15) regroupe les ports de Ramsgate, Portsmouth, Calais, Zeebruges, Newhaven, Douvres, Zeeland Seaports, la province des Flandres Occidentales, le comté de Suffolk (phase 2).

Entièrement financé par le programme Interreg IV A des 2 Mers, le cluster rassemble les projets PATCH (Ports Adapting to Change) et C2C (Connect to Compete). L’objectif étant de valoriser les résultats et les effets de ces 2 projets pour orienter les ports vers une économie bas carbone, l’innovation, l’efficacité énergétique et l’adaptation aux changements climatiques.

 

 

Ainsi, Calais a réalisé une vidéo (phase 1 du cluster) destinée aux usagers du port et aux dix millions de voyageurs annuels pour promouvoir le lien maritime transmanche Calais/Douvres, la gestion efficace des flux et l’aspect multimodal et durable du port.

Dans le cadre de la phase 2, Calais a réalisé une étude sur la logistique d’évacuation des déchets de scrubbers.

 

 

 

 

En savoir plus sur le projet Cluster PAC 2 

 

 

Découvrir la chaine Youtube

 

 

• PATCH, la stratégie et la problématique environnementale

 

 

 

Le projet  PATCH (Ports Adapting To Change) a pour objectif d’adapter les stratégies et les plans de développement portuaires (avec une prise en compte de la problématique environnementale) face aux prévisions de croissance des flux d’échanges transfrontaliers de marchandises en Manche et au sud de la Mer du Nord.

Il s’inscrit dans le cadre du programme INTERREG IV A des 2 Mers. Lancé en 2009, il a pris fin en 2012. Il regroupait 9 partenaires dont 7 ports (Zeebrugge, Ostende, Calais, Portsmouth, Ramsgate, Newhaven, Zealand Seaports).

Le projet Patch a permis de cofinancer :

  • L’installation de Panneaux à Messages Variables et d’un Système d’Information Voyageurs sur la rocade d’accès du port et de l’enceinte portuaire, équipements permettant de fluidifier les trafics et donc de réduire les émissions de gaz à effet de serre.
    Une caméra vidéo (virage de la rocade Est), placée sur un mât donne des informations pour fluidifier le trafic. Elle fonctionne grâce à l’énergie solaire et l’éolien.
  • Une étude de gestion dynamique des flux (lancée en octobre 2010) dans le cadre de la mise en service des PMV.
  • Une étude (lancée en janvier 2011) sur les possibilités d’utilisation des énergies renouvelables sur le port de Calais, davantage axée sur des solutions innovantes et des technologies en phase de recherche et de développement (utilisation de rampes routières électrocinétiques – récupération de l’énergie lors du passage des camions et véhicules, utilisation de l’énergie de la mer, valorisation…).
  • Une étude de faisabilité technique et financière (lancée en décembre 2010) portant sur l’alimentation en électricité des navires à quai (Cold Ironing) durant les opérations de chargement/déchargement.

 

 

En savoir plus sur le projet PATCH

 

Calais, dans le cadre du projet PATCH, a organisé le 9.02.12 une journée de rencontres B2B portant sur l’éco-innovation dans les infrastructures et les équipements logistiques portuaires du futur. Le temps d’une traversée entre Calais et Douvres et d’un speed working à bord du SPIRIT OF BRITAIN, les invités ont pu découvrir les innovations qui dynamisent la logistique portuaire et rencontrer les entreprises innovantes de ce secteur d’activité.

• EMDI, pour le rapprochement des ports de la Manche

 

Le projet EMDI (Espace Manche Development Initiative) rapprochant les ports de la Manche a généré l’APLM (association des Ports Locaux de la Manche, côté français) ainsi que la Fédération des Ports Locaux et Régionaux de la Manche.

Successeur du projet ARC MANCHE et s’inscrivant dans le cadre du programme INTERREG III B NWE-ENO, ce projet visait à constituer une identité commune sur les deux rives de la Manche par la définition de programmes de coopération couvrant l’activité maritime.

Plusieurs ports ont choisi de s’attaquer aux problématiques concrètes définies par EMDI dans le cadre d’un futur projet : SETARMS

Le port de Calais, membre de l’APLM, a rejoint le projet en tant que partenaire observateur.

En savoir plus sur le projet EMDI 

En savoir plus sur l’Association des Ports Locaux de la Manche 

 

• EPOS (Electronic Port Surveillance system), sécurité maritime et sûreté portuaire

Achevé en 2007, le projet EPOS -Programme Interreg III B NWE-  portait sur la sécurité maritime et la sûreté portuaire. Ce projet avait pour partenaires la CCI de Calais, le Port d’Ostende et le Home Office Britannique. Le port de Calais a investi 2,7 millions d’euros pour la vidéo surveillance et le contrôle des véhicules à l’embarquement. 1,3 million ont été apportés par les Fonds Européens.

• Projet FLIP (Fostering Long Term Initiatives For Ports)

 

 

FLIP (Fostering Long-term Initiatives for Ports) a été approuvé le 11 avril 2013 et officiellement lancé le 13 juin 2013. Il est financé à 50% par le FEDER (Fond Européen de Développement Régional) dans le cadre du Programme de coopération franco-britannique Interreg IV A France (Manche) Angleterre.

FLIP s’est terminé le 30/06/2015.

Piloté par le Conseil Départemental de Seine-Maritime, il regroupe : le Département des Côtes d’Armor, l’Université du Havre, l’Association des ports locaux de la Manche, le Syndicat Mixte du port de Dieppe,  la Chambre de Commerce et d’Industrie de la Côte d’Opale - Port de Boulogne Sur Mer, Le Syndicat Mixte du Port du Légué, Newhaven Port and Properties (NPP), Canterbury City Council ainsi que Torbay Council.

FLIP vise à:

  • Renforcer et améliorer la coopération entre les ports, les entreprises et les villes portuaires,
  • Promouvoir des coopérations transfrontalières à long terme entre les ports de petite et moyenne taille dans la zone Manche ainsi que l’innovation et la diversification des activités portuaires,
  • S’assurer que le développement portuaire prenne en compte les exigences des communautés portuaires tout en étant en accord avec les stratégies de développement des autorités locales.
    Ce projet a permis de co-financer une étude sur l'optimisation de l'éclairage de travail et de circulation sur le site de Boulogne sur Mer.

 

Un certain nombre d'études, d'échanges et présentations sont disponibles sur le site web du projet :

 

En savoir plus sur le projet FLIP

 

• C2C, compétitifs durablement

 

Le projet Connect2Compete a pour objectif de renforcer la compétitivité et l’accessibilité des ports et de leur hinterland par le développement de modes de transport plus durables.
C2C s’inscrit dans le cadre du programme INTERREG IV A des 2 Mers, soutenu par l’Union Européenne. Lancé fin 2008, il s’est terminé en juin 2011. Il regroupait l’Agence de Développement du Sud Est de l’Angleterre (SEEDA), en tant que chef de file, ainsi que les ports de Douvres, Portsmouth, Zeebrugge, Ostende et Calais, le Conseil Régional Nord Pas de Calais et la Province des Flandres Occidentales.

Cette coopération a permis le financement intégral de l’étude lancée en octobre 2009 sur les potentialités de développement ferroviaire. L’objectif étant de développer le report modal pour consolider et diversifier l’activité tout en réduisant son empreinte carbone.

Cette étude a donné lieu à l'identification d’un trafic d’Autoroute Ferroviaire entre le port de Calais et l’Europe du Nord. Une étude de marché et un business plan ont été réalisés afin de choisir la solution ferroviaire la plus appropriée.

 

Ce projet a également donné lieu au financement, à hauteur de 25%, de la création de l’embranchement ferroviaire des terre-pleins du Port Est opérationnel depuis juin 2011.

 

Des trains peuvent ainsi être acheminés directement en bord à quai, depuis les sites de production. Il est conçu pour pouvoir traiter du transport combiné.

 

Actualités

Actualités

  • 22/112016

    Port de Calais : la sécurité restaurée 1 mois après le démantèlement de la « jungle »

    Port de Calais : la sécurité restaurée 1 mois après...

    A Calais, le 22 novembre 2016 – Le Port Boulogne Calais aux côtés du Port de Douvres, de P&O Ferries et de DFDS a présenté aujourd’hui le bilan un mois après le...

  • 16/112016

    Le Port Boulogne Calais à Logitrans Istanbul

    Le Port Boulogne Calais à Logitrans Istanbul

    Les ports français s'affichent du 16 au 18 novembre au salon Logitrans à Istanbul. Dans le cadre de projets de liaisons ferroviaires, le Port Boulogne Calais figure...

  • 16/112016

    Réouverture de la Maison du Projet Calais Port 2015

    Réouverture de la Maison du Projet Calais Port 2015

    La Maison du Projet et de l’Emploi a rouvert ses portes mardi 15 novembre. Venez découvrir Calais Port 2015 : de sa genèse, son historique, et jusqu’aux...

  • 07/112016

    Le wifi s'étend sur le port de Calais

    Le wifi s'étend sur le port de Calais

    A partir du 7 novembre 2016, le service de wifi du port de Calais sera désormais gratuit et étendu à l’ensemble du port transmanche et à toutes les...

  • 08/092016

    Le port de Calais accueille le plus grand navire du monde en LEGO

    Le port de Calais accueille le plus grand navire du monde...

    Pour célébrer le 150ème anniversaire du groupe, les salariés de DFDS ont contribué à la construction du plus grand navire du monde en LEGO,...

Calais port 2015

Calais port 2015

Calais Port 2015 

Le 1er chantier maritime d’infrastructures prioritaires de l’Union européenne